Small Modular Reactor (SMR)

Forte de sa longue expérience dans les réacteurs nucléaires compacts, TechnicAtome innove à travers la conception d’un petit réacteur de puissance modulaire.

TechnicAtome, au sein d’un partenariat français soutenu par l’Etat, développe un SMR qui s’appuiera sur une chaufferie de moins de 200 MWe. Réunis autour d’EDF, chef de file de la filière électronucléaire française, TechnicAtome, le CEA et NAVAL Group travaillent au développement de cette offre française baptisée NUWARD™.

SMR

Un réacteur innovant :

Logo Nuward
innovant-smr-150x150

Facile à fabriquer

Grâce à un design simplifié, tant dans son architecture générale que dans la conception de ses composants.

assembler-150x150

Facile à assembler

Grâce à sa conception modulaire, sa compacité et son architecture intégrée.

surete-150x150

Permettant une nouvelle approche de la sûreté

Grâce aux innovations qu’il comporte, le SMR dispose de mécanismes de sûreté passifs, respecte toutes les exigences de sûreté de la Génération 3 et offre des marges complémentaires.

exploitater-150x150

Facile à exploiter

Grâce à l’assemblage de plusieurs modules permettant flexibilité en opération et en maintenance.

SMR

Répondant à de multiples besoins :

© TechnicAtome

En premier lieu à la fourniture d’électricité au réseau en semi-base, accompagnant en particulier le déploiement d’énergies renouvelables sur les réseaux d’électricité, à travers son fonctionnement en grappe de plusieurs réacteurs (2, 4, 6 voire 8 réacteurs)

Mais aussi

  • L’alimentation de sites isolés
  • Des besoins spécifiques locaux

© TechnicAtome

© TechnicAtome

Grâce aux innovations, trois ans seulement seront nécessaires pour construire un module de SMR

Étapes du projet :

  • 2012-2014 : Études de faisabilité amont
  • mi 2017 à mi 2019 : pré-APS (Avant-Projet Sommaire)
  • mi 2019 à fin 2022 : Avant-Projet Sommaire et mise en place d’une coopération internationale
  • 2022 – 2025 : Basic Design
  • 2025 – 2030 : Phase de concept avancé – certification – construction de la chaine industrielle
  • 2030 : Construction de la tête de série