Emmanuel Chivas, Directeur de l'Agence de l'Innovation de défense du ministère des Armées accompagné du Commandant et Directeur Général de l'Ecole navale Eric Pages, en visite sur le stand TechnicAtome

TechnicAtome a participé à Brest à la Journée des Sciences Navales

Pour sa 14ème édition, le 31 janvier 2019, la Journée des Sciences Navales (JSN) s’intéressait aux développements technologiques dans les domaines de l’Intelligence Artificielle (IA) avec pour thème : «Intelligence artificielle, ruptures technologiques majeures pour le naval civil et militaire ».

L’événement, organisé autour de conférences et d’un forum d’exposants a permis à TechnicAtome de présenter ses activités et d’échanger avec les élèves de l’Ecole navale qui présentaient les résultats de leur Projet de Fin d’Etudes.

A cette occasion, le projet d’un élève-officier qui a suivi un stage de trois mois au sein de l’entreprise sur le sujet « Modélisation de l’injection de bore dans une chaufferie nucléaire  » a été exposé sur le stand de TechnicAtome.

La JSN, journée scientifique à caractère pédagogique, s’inscrit comme l’un des événements majeurs de l’Ecole Navale. Organisée une fois par an, elle rassemble  plus de 200 participants (élèves, acteurs de la défense, académiques et industriels), avec pour objectif de sensibiliser les élèves aux enjeux de la recherche et de l’innovation de leur future carrière.

Logos de TechnicAtome et du SID

Signature d’un accord-cadre avec l’Etablissement du SID de Brest

TechnicAtome a été choisi par l’Etablissement du Service d’Infrastructures de la Défense (SID) de Brest pour l’assister dans sa mission de maître d’ouvrage des infrastructures des bases navales de Brest et de l’Ile Longue.

Cet accord-cadre, portant sur les travaux et le maintien en conditions opérationnelles des infrastructures, signé le 14 novembre 2018, fait notamment appel à l’expertise de TechnicAtome pour la maîtrise de la sécurité nucléaire et de la configuration des installations. Il permettra à TechnicAtome de mettre en œuvre au service du SID, des méthodologies d’ingénierie système déjà éprouvées avec succès dans l’ingénierie des systèmes complexes.

TechnicAtome a remporté ce marché suite à un appel d’offre lancé en avril 2018.

© Marine Nationale (ECPAD) - Le Porte-avions Charles de Gaulle à quai

TechnicAtome au cœur des opérations de maintenance des chaufferies du porte-avions Charles de Gaulle

Dans le cadre du chantier de refonte à mi-vie du porte-avions Charles de Gaulle, qui vient de s’achever sous la maîtrise d’œuvre de Naval Group, TechnicAtome a contribué avec succès aux opérations de maintenance des deux réacteurs nucléaires de propulsion du navire. Ce programme hors norme a été mené par une « équipe France » alliant la Direction générale de l’armement, la Marine nationale, le service de soutien de la flotte, l’équipage du porte-avions et les acteurs de l’industrie française.

Les opérations réalisées à bord ont consisté dans le déchargement des cœurs nucléaires et le rechargement en combustible neuf, ainsi que dans des travaux d’électricité, ventilation, contrôle-commande et les essais de requalification. Les travaux de remise à niveau des composants principaux des réacteurs ont, quant à eux, été réalisés sur les sites de TechnicAtome à Aix-en-Provence et Cadarache.

Pour TechnicAtome la refonte du porte-avions a représenté :

  • plus d’une année de préparation, d’entraînement, de formation des intervenants,
  • 200 000 heures de travail pour 200 salariés impliqués, en base arrière, à Toulon et à la mer.

Le PDG de TechnicAtome, Loïc Rocard, a exprimé « la fierté de l’ensemble de nos salariés d’avoir contribué au côté de Naval Group à ce chantier majeur pour la souveraineté de notre pays ».

(c) TechnicAtome

TechnicAtome mécène de l’exposition « Sous l’Océan »

TechnicAtome, dans le cadre de sa politique de mécénat, soutient la nouvelle exposition permanente « Sous l’océan » installée à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris à compter du 30 octobre.

La conception et la réalisation d’une chaufferie nucléaire de sous-marins requiert des compétences d’ingénierie pointues, à la mesure de la haute technologie des systèmes composant ces navires.

TechnicAtome a contribué à la réalisation d’un film ludique, qui explique avec simplicité les principes de fonctionnement de la chaufferie nucléaire d’un sous-marin. Par l’intermédiaire d’une interview filmée, les visiteurs de l’exposition ont la possibilité de partager la passion d’une collaboratrice pour son métier d’architecte de réacteur nucléaire naval.

Cette exposition est pour TechnicAtome une belle opportunité de faire découvrir la propulsion nucléaire des sous-marins, et de mettre à l’honneur le travail des collaborateurs de l’entreprise.

La cérémonie d’inauguration de l’exposition s’est déroulée lundi 29 octobre en présence de Bruno Maquart, président d’Universcience, des différents partenaires de l’exposition dont Technicatome, et des collaborateurs venus visiter l’exposition en avant-première.

(c) TechnicAtome

Participation de TechnicAtome au salon EURONAVAL 2018

Du 23 au 26 octobre 2018, TechnicAtome a participé au salon EURONAVAL 2018. Pour le 50ème anniversaire de ce rendez-vous mondial des technologies navales, le stand de TechnicAtome a bénéficié d’une belle visibilité.

Loïc Rocard, Président-Directeur Général de TechnicAtome a reçu Florence Parly, Ministre des Armées, et lui a présenté un point de l’actualité des projets de l’entreprise. De nombreux autres visiteurs de marque  ont été accueillis au long de ces 4 jours.

Le salon a aussi été l’occasion de présenter la feuille de route de TechnicAtome « Cap TA »  aux clients et partenaires, et d’organiser des réunions et des présentations thématiques.

De nombreux collaborateurs se sont mobilisés à l’occasion du salon et ont permis que la participation de TechnicAtome soit une pleine réussite.

En savoir plus:

https://www.gican.asso.fr/Evenement/53/Euronaval

Bannière Twitter de TechnicAtome

TechnicAtome est sur Twitter !

TechnicAtome lance son compte Twitter pour l’ouverture du salon Euronaval, rendez-vous international des technologies navales de Défense.

Sur notre compte, vous retrouverez toutes les actualités en temps réel.

Connectez-vous et n’hésitez pas à partager l’information autour de vous !

Suivez-nous!

Copyright ARCYS

Projet UNICORN : la plateforme est techniquement qualifiée

Fin mars, près d’un mois en avance sur le planning, le projet UNICORN a franchi une étape importante avec le déroulement de la revue de fin de qualification de la plateforme de contrôle-commande non numérique UNICORN.

Cette revue a conclu la phase d’essais de qualification qui a mobilisé durant 14 mois plus de
10 personnes et 5 laboratoires. Elle a permis de valider l’ensemble des modules électroniques ainsi que les outils réalisés tout au long des 7 années écoulées sur le projet.

Jean-Cyril Laplace, chef de projet UNICORN au sein de TechnicAtome, a déclaré : «Je félicite l’ensemble des équipes techniques impliquées depuis 2011 sur ce projet innovant, qui a mobilisé jusqu’à plus de 60 personnes dans sa phase la plus active. Grâce à l’implication des équipes de TechnicAtome et à celles de nos partenaires ARCYS, EOLANE et GERAL, nous avons pu qualifier le bon fonctionnement de la plateforme au travers des essais des équipements individuels et de la réalisation d’un prototype simulant l’ensemble des fonctions systèmes. Ce prototype a également permis de démontrer le bon comportement face aux agressions électromagnétiques, élément clef pour l’utilisation de la plateforme. » 

Ce jalon constitue également une étape importante pour la première mise en œuvre de la plateforme dans le cadre du projet de réacteurs EPR d’Hinkley Point C au Royaume-Uni, auquel TechnicAtome participe par le biais d’un autre contrat signé en octobre dernier.

Jean-Damien du Rivau, Président d’ARCYS, a indiqué : «ARCYS est fière d’avoir participé à ce projet au long cours. Qualifier de nouveaux modules sécuritaires et une nouvelle plateforme sous un nouveau référentiel n’est pas un succès anodin : je félicite l’ensemble des équipes d’ARCYS et de TechnicAtome qui ont su traverser ensemble les bons moments mais également des moments plus délicats, pour arriver ensemble à  ce succès. La satisfaction du client final NNB laisse entrevoir de belles perspectives pour la livraison des modules des unités EPR d’Hinkley Point C. »

Notre client Framatome ainsi que le futur exploitant NNB (filiale d’EDF) ont en effet manifesté leur satisfaction pour l’ensemble du travail et pour l’implication de toutes les équipes ayant permis d’aboutir à ce succès malgré toutes les difficultés techniques rencontrées.

Le projet va maintenant démarrer la phase de production des modules électroniques afin de disposer début 2019 d’un prototype fonctionnel représentatif du système de sûreté NCSS (Non Computerised Safety System) en cours de développement pour le projet EPR d’Hinkley Point C.

En savoir plus sur le projet UNICORN

Le projet UNICORN (Universal I&C platfORm for Nuclear) en cours au sein de TechnicAtome depuis juillet 2011 consiste à développer une nouvelle plateforme électronique de contrôle-commande non numérique basée sur une technologie analogique, destinée aux réacteurs EPR. Cette nouvelle plateforme comprend environ 20 modules électroniques, des outils de tests et validation ainsi qu’un atelier de conception et de simulation.

Le premier système UNICORN sera installé sur les réacteurs EPR d’Hinkley Point au Royaume-Uni, notamment dans les systèmes de sûreté appelés NCSS (Non Computerised Safety System relatif à la protection du réacteur) et NCHICS (relatif aux systèmes de ventilation) permettant de palier la défaillance totale des systèmes de sûreté programmés. Ces deux systèmes sont actuellement en cours de conception par les équipes TechnicAtome en charge de leur réalisation complète, des études de définition aux essais en plateforme.

Les acteurs du projet UNICORN sont EDF, Nuclear New Builds (NNB) filiale d’EDF en charge de construire et exploiter les réacteurs EPR en Grande-Bretagne, Framatome, TechnicAtome et ARCYS. EDF et NNB ont confié le projet UNICORN à Framatome qui a délégué la conception, la réalisation et la qualification de la plateforme à TechnicAtome. ARCYS et EOLANE sont en charge du développement des modules d’électronique sécuritaire. TechnicAtome assure la conception, le pilotage de la réalisation des modules, la réalisation des moyens de test et de conception ainsi que la qualification d’ensemble. 

(c) Stéphane Marc - Défense Nationale et Marine

TechnicAtome participe à Brest à la Journée des Sciences Navales

Cette année, L’Ecole navale organisait la 13ème édition de la Journée des Sciences Navales (JSN) qui avait pour thème « Conception et simulation numérique : des solutions face aux enjeux maritimes ».

Visant à promouvoir l’enseignement scientifique et la recherche menés au sein de l’Institut de Recherche de l’Ecole navale (IRENav), cette journée a permis à TechnicAtome, en tant qu’exposant, de présenter les activités de l’entreprise et de renforcer ses liens avec l’Ecole Navale.

A cette occasion, TechnicAtome a soutenu deux groupes d’élèves-officiers qui ont suivi un stage de trois mois à l’automne 2017 au sein de l’entreprise, l’un à Cadarache  sur le sujet de « Montée en puissance de la pompe primaire de réacteurs nucléaires  navals », l’autre à Aix-en-Provence sur le sujet « Optimisation thermohydraulique de la masse d’uranium dans une plaque combustible ».

La JSN, journée scientifique à caractère pédagogique, s’inscrit comme l’un des événements majeurs de l’Ecole Navale. Elle rassemble une fois par an près de 400 participants (élèves, acteurs de la défense, académiques et industriels), avec pour objectif de permettre aux élèves de mieux appréhender les enjeux auxquels ils seront confrontés dans leurs métiers.

TechnicAtome a participé à l’inauguration du ConnexLab chez EDF à Saclay

Le 29 novembre a eu lieu l’inauguration du ConnexLab, le laboratoire d’innovations numériques de la filière nucléaire sur le site d’EDF Lab à Saclay.

Cette journée, organisée par EDF et ses partenaires dans le programme Connexity rassemblait les différents acteurs issus des métiers de la filière nucléaire : exploitants, ingénieries, bureaux d’études et centres R&D.

Les participants ont pu accéder à un espace dédié aux démonstrations, ou TechnicAtome disposait d’un stand construit autour de l’innovation ERGOTOOLS, solution au service de l’exploitation des réacteurs nucléaires compacts.

Cet événement a rassemblé plus de 170 participants et a été l’occasion de pouvoir échanger avec les acteurs de la filière nucléaire autour de présentations interactives et de démonstrations. Les retours sont unanimes : les discours, les innovations sur les stands et toutes les démonstrations ont été vivement appréciés.

En savoir plus sur ConnexITy

ConnexITy est un programme lancé en juin 2017 unissant les différents partenaires industriels de la filière nucléaire française. Il vise à élaborer un programme de travail de R&D ambitieux pour intégrer des innovations majeures dans la conception et la réalisation des moyens de pilotage et de préparation des chantiers de centrales nucléaires.

Le programme a été construit dans une logique de filière industrielle, à travers la mise en place de plusieurs démonstrateurs de concept à fort effet de levier. L’objectif est de rapprocher les acteurs et de simplifier l’exploitation et la conception des centrales nucléaires : concepteurs et exploitants, acteurs de la conduite et de la maintenance, EDF et ses partenaires industriels.

TechnicAtome récompensée sur le salon IGORR

Toutes nos félicitations à Simon Nicolas, Ingénieur d’études R&D dans le domaine de la Neutronique, qui a reçu le prix du meilleur poster lors de la conférence IGORR qui se tenait du 3 au 7 décembre à Sydney en Australie !

Le poster présentait les analyses et conclusions d’un article écrit avec Laurent Chabert et Laurent Manifacier, intitulé « A Dummy Core for V&V and Education & Training Purposes at TechnicAtome: In and Ex-Core Calculations ».