Présentation des activités de TechnicAtome à l’Ecole Navale à Brest

TechnicAtome a participé à la Journée des Sciences Navales à Brest

Le 30 janvier 2020, la Journée Sciences Navales organisée à l’Ecole Navale à Brest, consacrait sa 15ème édition au Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) et Innovation.

Cet événement, organisé autour de conférences et d’un forum d’exposants a permis à TechnicAtome de présenter ses activités à travers une conférence sur les perspectives pour l’intervenant du futur. Hubert Guillermain, expert facteurs humains, a expliqué comment TechnicAtome travaille pour améliorer le quotidien des opérateurs à travers les différentes technologies telles que les tablettes, la réalité augmentée, ou le scan 3D.

A cette occasion, le projet de deux élèves-officiers qui ont suivi un stage de trois mois au sein de l’entreprise sur le sujet « Modélisation du système de refroidissement externe de cuve en situation d’accident grave » a été exposé sur le stand de TechnicAtome.

Présentation de Hubert Guillermain sur les Perspectives pour l’intervenant du futur

La JSN, journée scientifique à caractère pédagogique, s’inscrit comme l’un des événements majeurs de l’Ecole Navale. Organisée une fois par an, depuis 2006, elle rassemble plus de 200 participants (élèves, acteurs de la défense, académiques et industriels), avec pour objectif de sensibiliser les élèves aux enjeux de la recherche et de l’innovation de leur future carrière.

Copyright : Naval Group

Programme Barracuda : Première mise en route de la chaufferie nucléaire du Suffren

Après le lancement du Suffren le 12 juillet dernier en Présence du Président de la République, Emmanuel Macron, une nouvelle étape a été franchie avec la divergence du réacteur, prélude à ses premiers essais à la mer avant sa livraison en 2020.

La divergence de la chaufferie nucléaire du Suffren vient d’être effectuée par les équipes de TechnicAtome et Naval Group sur le site de Cherbourg, conformément aux autorisations émises par l’autorité de sûreté nucléaire et la Direction générale de l’armement (DGA).

Conçue sous la responsabilité du Commissariat à l’Énergie Atomique et aux énergies alternatives (CEA), la chaufferie nucléaire a été réalisée sous la maîtrise d’œuvre de TechnicAtome, concepteur de la chaufferie, Naval Group, étant responsable de la réalisation des appareils sous pression et de l’intégration de la chaufferie nucléaire à bord des Barracuda.

Mille collaborateurs des deux sociétés travaillent à temps plein en parallèle sur les six chaufferies du programme Barracuda.

Loïc Rocard, Président Directeur Général de TechnicAtome, a déclaré « la première divergence du réacteur nucléaire est le moment privilégié pour tous ceux qui ont contribué à rendre possible cette réussite opérationnelle et technologique. Du concepteur au conducteur, en passant par les monteurs, les essayeurs, les soudeurs et tellement d’autres métiers, c’est un moment rare de concrétisation collective, symbole d’une filière qui tient ses promesses au service de la Marine Nationale ».

Hervé Guillou, Président Directeur Général de Naval Group : « La mise en route de la chaufferie nucléaire à bord du sous-marin Suffren est une nouvelle démonstration du savoir-faire de la filière industrielle nucléaire française, aux premiers rangs desquels TechnicAtome et Naval Group. Cette réussite est la garantie de disposer d’un outil de défense inégalé avec un haut niveau d’autonomie industrielle au profit de la souveraineté de la France » 

La divergence en questions

La divergence est menée à partir du Poste de Conduite de la Propulsion (PCP) du sous-marin Suffren. L’opération consiste à enclencher pour la première fois une réaction nucléaire maîtrisée dans le cœur. D’une durée courte, cette opération marque le début de la surveillance permanente de la chaufferie nucléaire par les équipes de conduite. Elle sera ininterrompue jusqu’à l’arrêt définitif du sous-marin, prévu à l’horizon de la décennie 2050.

Le Suffren

Le Barracuda est le sous-marin du XXIe siècle, pensé pour répondre aux besoins opérationnels de la marine d’aujourd’hui et de demain. Il est doté de capacités opérationnelles étendues et des dernières technologies.Plus polyvalent, plus performant et mieux armé que ses prédécesseurs, le SNA de type Suffren permettra d’aller plus vite et plus loin. Il est destiné à la maîtrise de tous les types d’espaces maritimes, de la haute mer à la zone littorale.

Lancé en 1998 par la Direction générale de l’armement (DGA), le programme Barracuda renouvelle la composante des sous-marins nucléaires d’attaque constituée de six SNA de type Rubis mis en service à partir du début des années 1980. Le contrat de développement associé a été notifié fin décembre 2006.

Le SNA de type Suffren est équipé d’une propulsion nucléaire qui lui confère un rayon d’action et une discrétion remarquables. Il est également doté de moyens de communication permettant son intégration au sein d’une force navale.

Quelques chiffres et dates clés

Ce programme s’inscrit sur une longue durée : plus de dix années ont été nécessaires pour étudier la faisabilité du projet et aboutir à une définition du sous-marin qui réponde au besoin opérationnel exprimé dans la fiche de caractéristiques militaires. Les composants de la chaufferie ont quant à eux nécessité l’approvisionnement de matières premières dès le début des années 2000

• la livraison des six sous-marins s’échelonnera sur une décennie à partir de 2020 ;

• sachant que la durée de vie des SNA de type Suffren sera supérieure à 35 ans, ce programme engage les forces sous-marines au moins jusqu’en 2060, ce qui en fait l’un des systèmes d’armes majeurs de ce siècle ;

• depuis son lancement, près de 10 000 personnes issues de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’œuvre industrielle et de la chaîne industrielle de sous-traitance ont travaillé pour le programme Barracuda.

Le Suffren, premier de la série, a été mis à l’eau le 1er août 2019 et débutera ses essais à la mer au 1er trimestre 2020 pour arriver à Toulon avant l’été.

Présentation des activités de TechnicAtome

TechnicAtome présente ses activités en vidéo

A découvrir sur Youtube, une présentation des activités de TechnicAtome, entreprise de plus de 1600 salariés spécialisée dans la conception, la réalisation, la mise en service et le maintien en conditions opérationnelles de réacteurs nucléaires compacts

SMR-inauguration-maquette-INSTN

Inauguration de la maquette SMR offerte par TechnicAtome à l’INSTN

Dans le cadre du partenariat de TechnicAtome avec l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN), une maquette présentant le projet de Small Modular Reactor (SMR) a été inaugurée le 4 octobre 2019  par Benoit DESFORGES, Directeur du Développement et de la Stratégie de TechnicAtome, accompagné d’Eric GADET, Directeur de l’INSTN, en présence des étudiants du Génie Atomique (GA), lors de la remise de diplômes de la promotion 2018-2019.

Cet événement a permis à TechnicAtome de présenter à ces jeunes ingénieurs, qui ont reçu une formation de haut niveau en matière de  physique et de fonctionnement des réacteurs, le projet innovant de petit réacteur modulaire (SMR) NUWARDTM, porté par le consortium français réunissant EDF, le CEA, Naval Group et TechnicAtome.

TechnicAtome sera présent le 5 décembre au Forum organisé par l’INSTN de Saclay, pour aller à la rencontre des nouvelles promotions.

Plus d’infos sur le site de l’INSTN

logo_nuward

Communiqué de presse // CEA, EDF, Naval Group et TechnicAtome présentent NUWARDTM: projet commun de « petit réacteur modulaire » (Small Modular Reactor – SMR)

Le 17 septembre 2019, lors de la Conférence générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique à Vienne, le CEA, EDF, Naval Group et TechnicAtome ont dévoilé NUWARDTM, projet de petit réacteur modulaire (Small Modular Reactor – SMR), faisant l’objet d’un développement conjoint. Cette solution basée sur la technologie des réacteurs à eau pressurisée (REP) est destinée à répondre aux besoins croissants du marché de l’électricité décarbonée, sûre et compétitive, dans le monde entier, sur le segment de puissance de 300-400 MWe.

NUWARDTM bénéficiera des meilleures technologies françaises, issues d’un savoir-faire de plus de 50 ans dans la conception, le développement et la construction de réacteurs à eau pressurisée et d’une expérience dans leur exploitation équivalente à près de 2 000 années-réacteurs.

Basée sur cette technologie éprouvée, NUWARDTM sera une solution modulaire qui intégrera plusieurs innovations majeures, au bénéfice de l’exploitant et de la compétitivité du produit : simplicité et compacité d’un design intégré, flexibilité en phase de construction et d’exploitation, approche innovante en matière de sûreté conforme aux meilleurs standards mondiaux.

Le savoir-faire du CEA en matière de recherche et de qualification de nouvelles technologies, l’expérience d’architecte-ensemblier et d’exploitant d’EDF, celle de Naval Group en matière de structures modulaires, ainsi que l’expertise en matière de conception de réacteurs compacts de TechnicAtome sont fortement mobilisés pour atteindre ces objectifs.

Avec pour ambition de proposer au marché mondial un produit concurrentiel à la fin de la prochaine décennie, les partenaires de NUWARDTM sont ouverts à la coopération internationale afin de favoriser l’harmonisation des réglementations, la standardisation du design et son optimisation.

Ainsi, le CEA et EDF ont entamé des discussions avec Westinghouse Electric Company pour étudier une coopération en matière de développement de petits réacteurs modulaires (SMR).

François Jacq, Adminstrateur Général du CEA, a déclaré : «La mission du CEA est de développer les solutions énergétiques bas carbone de demain, et notamment la technologie SMR. Pour le projet NUWARDTM, le CEA apporte ses compétences en matière de conception de coeurs de réacteurs, de développement et de validation d’outils de calcul, d’analyses de sûreté, de qualification de systèmes et de composants en mettant à disposition ses installations de test pour des actions de R&D ».

Jean-Bernard Lévy, Président Directeur Général d’EDF, a déclaré : «EDF est déterminée à mettre à profit toute son expérience pour faire de NUWARDTM un succès. Avec nos partenaires, nous sommes persuadés que le projet dévoilé aujourd’hui est un début prometteur d’une technologie sûre et compétitive qui élargira utilement la gamme de solutions de production d’électricité bas carbone proposée par la filière nucléaire française. Nous sommes fiers de collaborer avec les meilleurs experts et de développer cette nouvelle technologie nucléaire capable de satisfaire un marché à fort potentiel.»

Hervé Guillou, Président Directeur Général de Naval Group, a déclaré : « Depuis plus de 40 ans, Naval Group construit des sous-marins nucléaires et des porte-avions dont la propulsion est réalisée au moyen de petites unités de production d’énergie nucléaire. Naval Group est ainsi engagé dans les plus hauts standards de sécurité, de compétitivité et d’innovation dans le domaine nucléaire. Cette coopération est une belle opportunité et offre d’intéressantes synergies avec notre coeur de métier dans la propulsion nucléaire. Naval Group est fier de contribuer au projet NUWARDTM ».

Loïc Rocard, Président Directeur Général de TechnicAtome, a déclaré : «TechnicAtome conçoit, assemble et met en service des réacteurs nucléaires très compacts, plus de 20 depuis près de 50 ans. Nous sommes fiers d’engager nos compétences en ingénierie et notre savoir-faire spécifique pour participer à ce projet enthousiasmant, NUWARDTM».

Le CEA est un organisme public de recherche intervenant dans les domaines de la défense et de la sécurité, de la transition énergétique (nucléaire et renouvelable), de la transformation numérique pour l’industrie, et des technologies de pointe pour la santé. Il s’appuie sur l’excellence de la recherche fondamentale et sur une expertise reconnue, avec ses 20 000 employés et un grand nombre d’unités de recherche.

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergies et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé sur l’énergie nucléaire, l’hydraulique, les énergies nouvelles renouvelables et la thermique. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 39,8 millions de clients, dont 29,7 millions en France. Il a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 69 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

Naval Group est le leader européen du naval de défense. Le groupe conçoit, réalise et maintient en service des sous-marins et des navires de surface. Il fournit également des services pour les chantiers et bases navals. Attentif aux enjeux de responsabilité sociale d’entreprise, Naval Group est adhérent au Pacte mondial des Nations unies. Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros et compte 14 860 collaborateurs (données 2018).

TechnicAtome est spécialisé dans la conception, la construction, la mise en service et la maintenance opérationnelle de réacteurs nucléaires compacts. TechnicAtome emploie environ 1 600 personnes dans les domaines de la propulsion navale, de la recherche et de l’énergie. Depuis 45 ans, il met son expertise en ingénierie nucléaire au service des réacteurs, des combustibles et des installations associées, et propose à ses clients des solutions et des produits répondant aux normes les plus strictes de sécurité et de disponibilité.

Cover-AIEA

TechnicAtome participe à la Conférence générale annuelle de l’AIEA


TechnicAtome, concepteur de réacteurs nucléaires depuis 50 ans, est présent à la 63ème Conférence générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) à Vienne.

Cet événement, qui rassemble la communauté mondiale du nucléaire civil, est l’occasion pour TechnicAtome, de présenter son expertise dans ses différents domaines, en particulier celui des petits réacteurs électrogènes modulaires (SMR).

Fort de son expérience dans la propulsion navale, TechnicAtome développe la conception d’un SMR en partenariat avec le CEA, EDF et Naval Group.

Plus simple à fabriquer, moins cher qu’un gros réacteur et plus souple en exploitation et en maintenance, sa gamme de puissance facilite son intégration dans les réseaux électriques de tous types. Il permet, selon les cas l’alimentation de sites isolés, la fourniture d’électricité en base ou semi-base, et dans tous les cas le remplacement de moyens de production fossiles au côté des énergies nouvelles renouvelables.

N’hésitez pas à venir sur le stand France, et à assister aux side-events pour en apprendre plus sur TechnicAtome :

  • Ageing Management and long term operation : lundi 16 septembre à 16h30 salle C4
  • SMR to power the future : mardi 17 septembre à 11h00 salle G1 – en présence de Loïc Rocard, PDG de TechnicAtome, Jean-Bernard Levy, PDG d’EDF, et François Jacq, Administrateur Général du CEA.