Le projet Sincrone lauréat France Relance pour la filière des industries de la mer

Le projet Sincrone est l’un des 12 lauréats dans la catégorie industries de la mer qui bénéficieront du dispositif « France Relance » dont l’objectif est de soutenir l’innovation technologique et industrielle dans des secteurs clés. TechnicAtome est réuni avec Naval Group, chef de file, EDF, et 3 autres partenaires technologiques et académiques, pour développer la performance des chantiers navals et nucléaires.

Sincrone – comprenez Solutions Innovantes Numériques pour des Chantiers Réactifs et Optimisés dans le secteur Naval et nucléairE – est la future plateforme qui permettra d’accéder en temps réel à des données fiables sur l’avancement physique d’un chantier. Le projet s’appuie sur les dernières innovations numériques, telles que la visualisation de terrain en temps réel, la capture 3D ou encore la simulation de scénarios de production.

Les bénéfices attendus pour les industriels sont nombreux grâce à cette mise à disposition d’une source unique de données. Garantir la continuité des données facilitera la remontée de conformité des réalisations sur les chantiers de neuvage ou d’entretien, l’établissement fiable et consolidé de l’avancement physique du chantier. Cette compréhension de l’état du chantier sera aussi un sérieux atout pour la sécurité et la coordination des travailleurs dans les cas de coactivité intense.

L’ambition pour TA et Naval Group est de déployer cette solution industrielle commune au profit des programmes de la propulsion nucléaire.

Pour aller plus loin :

Consortium : Naval Group, TechnicAtome, Groupe EDF, Assystem, Primafrance, Lipsen (Arts et Métiers).

France 2030 soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation. Le plan est mis en œuvre par l’Agence de la transition écologique (ADEME), l’Agence nationale de la recherche (ANR), Bpifrance et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

La candidature du projet Sincrone a été proposée pour bénéficier du dispositif France Relance à la suite d’un appel à manifestation d’intérêt lancé fin 2022 par CORIMER[1]. Cet organisme participe à l’ambition du gouvernement de renforcer l’innovation et la formation au sein des industries de la mer.

Le projet est soutenu par le GICAN, le GIFEN, le CSFN.


[1] CORIMER : Conseil d’orientation de la recherche et de l’innovation de la filière des industriels de la mer ; créé en 2018.

TechnicAtome est sur Twitter !